Les mini-implants dentaires

Avant d’aborder ce sujet principal, les mini implants dentaires, faisons un flash-back de la dentition des êtres humains. Ce qui aura pour objectif de franchir toutes les étapes de la dentition jusqu’à la solution définitive : la pose d’implants dentaires.

La dentition commence chez le bébé en bas âge par une denture progressive d’une vingtaine de dents. Leurs mâchoires trop petites ne peuvent accueillir les dents définitives. Comme beaucoup de mammifères, l’être humain est d’abord muni d’une denture lactéale se composant de 20 dents de lait. Il y a 10 dents de lait par mâchoire plus petites que les 32 dents définitives qui les remplaceront plus tard.

Cette étape de denture lactéale prend fin, en principe, à l’âge de trois ans.

Le changement de denture se déroule en deux phases. D’abord entre 6 et 8 ans, par la première molaire, puis les incisives de lait qui commencent à se déchausser pour laisser place aux incisives définitives. Entre 10 et 13 ans les molaires de lait se mettent à tomber pour être remplacées par les prémolaires définitives suivies par les canines définitives qui font tomber les canines de lait.

Les années passent et à condition d’avoir appliqué les bonnes règles d’hygiène dentaire, la denture définitive peut durer jusqu’à un âge avancé. Dans le cas contraire et il n’y a pas si longtemps, à la perte d’une dent ou de plusieurs, le patient n’avait que deux solutions. Si les deux dents adjacentes étaient encore saines, celles-ci préalablement taillées servaient à y fixer un bridge. Dans des cas plus importants, on avait recours à la pose des premières prothèses partielles amovibles ou voire, parfois à une prothèse complète.

À cette époque, cela constituait non seulement une solution esthétique insuffisante mais, très souvent, une gêne à la mastication. Sans compter de graves problèmes psychologiques chez le patient.

De nos jours, il est possible d’obtenir des prothèses durables et fixes dont la fonctionnalité et l’esthétique sont tout à fait comparable à celles des dents naturelles. C’était le début des premiers implants dentaires posés par des implantologues expérimentés. Le pourcentage de réussite pouvait atteindre 95%.

L’implantologie s’est développée de manière exponentielle ces dernières années et il existe toute une série de nouveautés qui offrent plus de sécurité et de confort aux patients.

Pour ne citer que les plus connus, citons dans l’ordre : la tomographie volumique numérisée, l’implantologie assistée par ordinateur et la mise en charge immédiate des implants.

Faut-il encore ne pas se leurrer, sur ce marché de l’implantologie en pleine expansion, il existe malheureusement des charlatans, et donc pour le patient il n’est pas toujours facile de distinguer le bon grain de l’ivraie.

Bien qu’il existe différents types d’implants, l’une des versions les plus populaires actuellement sur le marché sont les mini-implants dentaires.

Mais au fait, de quoi s’agit-il ?

Un implant dentaire est une racine dentaire artificielle composée d’un matériau toléré par les tissus biologiques (biocompatibles) posé lors d’une intervention chirurgicale sur le maxillaire pour remplacer la dent perdue.

Le matériau utilisé n’est autre que le titane qui s’est imposé aujourd’hui comme standard, au même titre que les prothèses dans la chirurgie osseuse. Les implants dentaires sont à vis ou cylindriques intégrés à l’os dentaire. Le pilier vissé sur la tête de l’implant sort de la gencive pour y accueillir une couronne céramique.

Les plus courants utilisés aujourd’hui sont des vis cylindriques ou légèrement coniques (en forme de racine dentaire) qui ont en général une longueur de 4 à 5,75 mm et un diamètre de 3 à 6 mm.

L’une des principales différences entre les implants et les mini-implants est la taille de ceux-ci dont la taille est réduite à 2 mm. Il a été prouvé scientifiquement qu’il y aurait moins de problèmes dans la chirurgie d’implant dentaire lorsqu’il s’agit de la pose de miniatures d’implants dentaires.

Mais avouez tout de même que s’il faut reconnaître l’importance de cette technologie de pointe, les bonnes règles d’hygiène dentaire sont bien faites pour retarder le plus tard possible, ce genre d’intervention.

Pour tout savoir: voir la vidéo:

2 réflexions au sujet de « Les mini-implants dentaires »

  1. Bonjour! Merci pour ce partage d’informations sur les mini-implants dentaires. Il y a de nombreuses façons dont les implants dentaires aident des gens, et le processus pour les recevoir devient plus simple. Je pense qu’il est important que les gens reçoivent les soins dentaires dont ils ont besoin, pour vivre une vie saine.

  2. Merci pour cet article à propos des minis-implants dentaires. Je sais qu’il existe différents types d’implants et je voulais connaître plus sur les minis-implants dentaires. Après avoir lu ces informations, je trouve que c’est une bonne idée parce qu’il y aura moins de problèmes dans la chirurgie grâce à la taille de ces implants. Je vais consulter mon denturologiste à ce sujet. Merci de m’avoir informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *